Contexte

Après plusieurs siècles de développement au service du bien-être, les infrastructures peuvent aujourd’hui dégrader les conditions de vie. Dans le monde, près de 2,5 milliards de personnes n’ont pas accès à des installations sanitaires de base et on estime que plus de 800 millions de personnes manquent d’eau et qu’1 à 1,5 million de personnes n’ont pas accès à des services téléphoniques fiables. Plus de 2,6 milliards d’humains n’ont pas d’accès facile et permanent à l’électricité et près de 4 milliards, à Internet.
Le manque de réseaux de transport en commun incite à utiliser les voitures individuelles, aggravant ainsi la pollution.
Les consommations de ressources ne cessent d’augmenter et « le jour du dépassement » – jour où la société humaine a consommé les ressources que la planète peut produire en une année – a lieu de plus en plus tôt chaque année.

Nos actions sur  ce camping

Au camping La Fontaine du Hallate, l’utilisation des ressources est optimisée : limitation des éclairages, production d’électricité sur site, pose de panneaux solaires thermiques (le soleil de Bretagne couvre 95 % des besoins en eau chaude du camping). Les arbres sont plantés pour favoriser un ombrage naturel et absorber le CO2.
Ici, nous favorisons les achats responsables et locaux pour minimiser notre impact négatif sur l’environnement : nous recherchons des fournisseurs conformes à notre étique, utilisant des matériaux recyclés, recyclables ou compostables et privilégions des produits certifiés, écologiques et des produits d’entretien faits maison.
Les stocks de gaz et de carburant sont réapprovisionnés tous les 2 ans pour diminuer les fréquences de livraison et donc atténuer notre empreinte carbone. Nous suivons également quotidiennement nos consommations en eau et électricité et leur coût écologique.
Enfin, l’émission de CO2 est suivie dans le fonctionnement global de l’entreprise.